La Birmanie, pour de bon

 

Je ne sais pas pourquoi j’étais attiré par la Birmanie avant de m’y rendre, tout simplement car je n’en connaissais rien. Et pourtant une force quelconque m’y poussait.

 

C’était le seul pays que je voulais vraiment visiter en Asie du Sud Est. Je ne sais pas vraiment pourquoi non plus, car je n’en connaissais pas plus sur les autres pays de la région.

 

Je crois que cette « force quelconque »se résume à tout ce que j’en savais alors : un pays entre deux univers. Entre Inde et Asie. Entre tradition et modernité. Un pays qui s’ouvre depuis peu au reste du monde, un pays en plein changement.

 

Je suis tombé amoureux de la Birmanie à mon entrée sur le territoire à Myawaddy durant mes toutes premières heures birmanes, grâce à l’accueil et les sourires simples et francs des locaux puis grâce aux personnes que j’ai rencontré dès mon arrivée à Yangon le lendemain.